Le guide des pistes cyclables au Québec

PistesCyclables.ca > Stéphane Lapointe, auteur

Stéphane Lapointe, auteur

 

Pistes cyclables par ville et région


Pistes cyclables par catégorie


Les meilleures pistes cyclables au Québec


Information générale


Trucs pour imprimer les cartes

 

Vélo de route usagé d'occasion à vendre à Montréal
vélos usagés

Vélo de ville ancien rétro vintage reconditionné à vendre à Montréal
vélos anciens restaurés

Achat - Vente - Location

Livraison gratuite partout à Montréal
Magasinez votre vélo ici...

StephaneLapointe.com - vélos usagés - Used Bikes - Montreal

 

Si vous tombez sur cette page parce que vous êtes à la recherche d'un vélo d'occasion, visitez mon magasin de vélos usagés en ligne. If you land on this page looking for a used bike, please visit my on-line used bike store.

Vous comprendrez à la lecture du Guide des pistes cyclables du Québec que je ne suis pas un écrivain ou un auteur professionel, mais plutôt un cycliste qui a du temps libre et qui aime partager ses expériences! Ce site internet est un passe-temps personnel et je n'en tire aucun profit. Le revenu des annonces publiées sur le site couvre à peine les frais d'hébergement du site web.

Les débuts

Mon tout premier voyage à vélo doit remonter à 1981 environ. Dans le cadre d'une activité spéciale à la fin de l'année scolaire, un professeur nous avait fait pédaler de l'école, située dans le nord de la ville de Montréal, jusqu'à l'île des Moulins à Terrebonne. Alors que j'étais encore adolescent au début des années 80, je partais déjà pour plusieurs semaines sur mon vélo pour découvrir le pays. A l'époque les pistes cyclables étaient rares et confinées aux grandes villes. Un trajet tel que Montréal à Halifax empruntait plus souvent qu'autrement l'accotement d'une grande route tel que la Transcanadienne.

Avec mes copains d'enfance, qui comme moi avaient travaillé tout l'été pour se payer vélo et sacoches de transport, nous roulions sur les routes du Canada. L'étonnement des automobilistes et l'inquiétude des parents étaient immenses! A cet âge l'aspect santé et mise en forme étaient le dernier de nos soucis. On fumait, on buvait, le cyclotourisme était un bon prétexte pour quitter la demeure familliale pour aller faire le party ailleurs. Il est étonnant de voir si peu d'adolescents et en général peu de gens de moins de 30 ans qui pratiquent le cyclotourisme aujourd'hui. C'est encore un moyen extrêmement économique de voir du pays, qui procure un sentiment de liberté incroyable et la possibilté de faire des rencontres intéressantes. Quand on est jeune, c'est un exploit que de quitter la maison et de faire 300km à vélo. Au retour on ressent une immense fierté et une grande confiance en soi.

Mon Velosport Appalaches 1982, Stéphane Lapointe
Mon Velosport Appalache acheté neuf en 1983 est le vélo que j'utilisais encore en 2011 pour voyager. Quoique plusieurs pièces mécaniques ont été changées avec le temps, il est tout de même proche de son état original.

Stéphane Lapointe
Exposition sur l'histoire des vélos au Musée des Sciences et Technologies à Ottawa, 2008.

 

Stéphane Lapointe
Véloroute des Bleuets, 2009

Stéphane Lapointe
Piste cyclable Petit Témis, 2009

La pause

A partir du moment où je suis entré à l'université, les temps libres et les vacances étant très rares, j'ai abandonné les voyages à vélo. A cette époque de ma vie une balade du dimanche sur une des pistes cyclables urbaines nouvellement construites était un grand luxe ! A partir du début des années 90 les pistes cyclables régionales à vocation touristique se développent et je me promets qu'un jour j'irai les découvrir. Après une pause de quelques années pour fonder une famille et démarrer une entreprise, l'appel du voyage, de la nature et de l'aventure m'a de nouveau séduit.

Nouveau départ

En 2004 je participe au Grand Tour de Vélo Québec, puis de nouveau en 2005. Ces voyages organisés réunissant plus de 2000 cyclistes sont extraordinaires pour ceux qui aiment pratiquer le cyclotourisme en groupe, rencontrer d'autres cyclistes de tous les niveaux et voyager sans devoir organiser tout soi même. L'organisation de ces évènements est vraiment très professionnelle et je recommande à quiconque aime le vélo d'y participer. Comme plusieurs autres, vous aurez peut être la piqûre et y participerez année aprés année.

Les trajets du Grand Tour empruntent parfois des tronçons de pistes cyclables en région, ce qui m'a fait découvrir l'ampleur du réseau de pistes cyclables de la province, la Route Verte et le Sentier Transcanadien. Mais en général il est plus pratique de faire circuler un grand nombre de cyclistes sur des routes. Avec le Grand Tour vous n'avez pas à porter vos bagages sur votre vélo, un service de transport des baggages les livre à la prochaine destination. Bref, en comparaison avec les expériences de ma jeunesse, j'avais l'impression de ne pas faire du "vrai" cyclotourisme.

Le projet

C'est à partir de l'été 2007 que je consacre une bonne partie de mes loisirs et de mes vacances à parcourir les pistes cyclables et voies cyclables pendant l'été. En tant que travailleur autonome propriétaire de mon entreprise, j'ai une grande flexibilité dans mon horaire. Pour me diriger dans mes voyages j'ai acheté cette année là deux guides produits par Vélo Mag "Les voies cyclables au Québec" et "La Route Verte du Québec". Après quelques expéditions j'ai constaté que ces guides sont très utiles, mais qu'un site web interactif avec des photos, des commentaires et une évaluation des pistes cyclables serait certainement plus complet et plus informatif. Après tout, comme dit le dicton, "Une image vaut milles mots" et les pistes cyclables ne sont pas toutes aussi intéressantes pour les voyageurs. J'ai donc entrepris de parcourir toutes les pistes cyclables et voies cyclables du Québec et de l'Est de l'Ontario à partir de 2007. Dès les premiers jours du printemps et jusqu'à tard l'automne j'explore les pistes cyclables du Québec sur ma fidèle monture, tel un cow-boy des temps modernes. A la fin de 2009 j'estime avoir fait 90% des pistes cyclables et 50% de la Route Verte.

Comment je produis le site web

A part l'équipement standard de cyclotourisme, je dois transporter pour la production de ce site web quelques items particuliers.

Pour prendre plusieurs photos une caméra numérique avec beaucoup de mémoire est essentielle. La caméra est dans une pochette sur mon guidon ce qui me permet de prendre des photos sans arrêter de pédaler. Cela a pris du temps pour maitriser la technique pour ne pas trop bouger, et trouver le modèle de caméra et de sacoche adaptés à mon guidon de type triathlon. Le première caméra fut détruite rapidement: une bosse sur une voie cyclable me l'a fait échapper sur l'asphalte, ensuite l'écran qui est le point faible de ces caméras a heurté la manette de frein et les critaux liquides ont fui. Avoir des piles bien chargées est un souci permanent comme il est impossible de les recharger en camping. Plusieurs piles rechargeable et chargées à bloc avant le départ sont essentielles. Il faut aussi garder la caméra et les piles à l'abri de la pluie et à la chaleur la nuit.

Pour enregistrer mes commentaires sans cesser de pédaler, une enregistreuse de type MP3 est très partique. En fait j'avais acheter un baladeur MP3 sans savoir qu'on peut l'utliser pour enregistrer. Lors de mes premiers voyages un petit calepin me servait à prendre des notes, mais rapidement j'ai cherché un moyen plus efficace d'enregistrer mes commentaires sans avoir besoin de m'arrêter. C'est alors que j'ai découvert que mon baladeur MP3 peut enregistrer plusieurs heures de commentaires. Il faut économiser la pile car il est impossible de la recharger en camping. J'écoute peu de musique en vélo, mais comme mon baladeur a aussi un récepteur radio FM il m'arrive d'écouter les informations. Comme la caméra, il est important de garder le lecteur MP3 à l'abri de la pluie et à la chaleur.

Malrgé les enregistrements MP3 j'amène en voyage relativement beaucoup de paperasse. Pour chaque piste cyclable toute la documentation que je trouve et une fiche d'évaluation sur papier. A la fin d'une longue journée de vélo je m'écrase dans ma tente et remplis la fiche d'évaluation des pistes parcourues pendant la journée.

J'accumule ainsi une tonne d'informations que je ne touche pas avant l'arrivée des longs mois d'hiver. Entre deux balades de ski de fond, raquette, patin ou ski alpin je m'installe devant mon portable et rêve du retour du printemps en rédigeant ces pages.


Vélo de ville ancien rétro vintage reconditionné à vendre à Montréal
Mon magasin de vélos usagés en ligne

Depuis l'automne 2009 je me suis découvert une passion pour les vélos anciens (vintage) et les vélos pliants antiques. Je vous invite à visiter mon magasin de vélos usagés en ligne et un site web consacré à ma collection de vélos pliants.

Vélo pliant Rapido Folding Bike
Ma collection de vélos pliants antiques


Envoyez vos commentaires Pour transmettre vos commentaires, pour signaler des problèmes avec le site ou pour contacter l'auteur, utilisez l'adresse stephane@pistescyclables.ca. Merci beaucoup pour votre intérêt, vos commentaires sont bienvenus!

Stéphane Lapointe

Accueil

Accueil | Pistes cyclables par ville et région | Pistes cyclables par catégorie | Les meilleures pistes cyclables au Québec
Les types de pistes cyclables | Les cyclistes | Autres utilisateurs des pistes | La faune | Liens utiles
Le cyclotourisme | Route Verte | Sentier Transcanadien

Le guide complet des pistes cyclables au Québec
par Stéphane Lapointe